Compétition Europe

Lundi 19 novembre / 18h / Cinéma Eldorado

Compétition Europe, programme 1 (durée 1h28)

1/ The barber shop

The barber shop de Gustavo Almenara et Emilien Cantet , France, 2017, 16mn.

Livrés au rasoir et aux ciseaux, Emran, Gadisa et Maher se font couper les cheveux ou tailler la barbe. Assis devant le miroir, leurs pensées s’égarent entre souvenirs du pays et drames du voyage qui les a menés ici, dans la Jungle de Calais.

 

2/ Ato san nen

Ato san nen de Pedro Collantes, France / Espagne, 2017, 25mn. Avec Kenji Yamauchi, Mabel Rivera, Carlos Kaniowsky.

Marisa est une veuve qui vit avec la seule compagnie de son chien : Tico. Un jour, Marisa et Tico reçoivent la visite inespérée d’Hiroshi, un japonais qui dit être un ami du fils de Marisa. Malgré la barrière de la langue, Hiroshi et Marisa font des efforts pour communiquer.

 

3/ Apia (Aria)

Apia (Aria) de Aristidou Myrsini, Chypre / France, 2017, 13mn35. Avec Takis Spyridakis, Audrey Giacomini, Yiannis Stankoglou, Chrysa Platsatoura.

Aria, 17 ans vit à Athènes et attend son père au kebab pour une leçon de conduite. Mais lorsqu’il arrive, il lui confie une jeune chinoise qui ne parle ni grec, ni anglais.

4/ Der sieg der barmherzigkeit (La victoire de la charité)

Der sieg der barmherzigkeit (La victoire de la charité) de Meisl Albert, Autriche, 2017, 24mn. Avec Rafael Haider, Erwin Riedenschneider.

Szabo, musicologue, collectionne les documents d’archives sur l’histoire de la musique populaire autrichienne. Un costume de scène original lui a été dérobé, il ne peut le supporter.

 

5/ Kalί chroniἀ (Bonne année)

Kalί chroniἀ (Bonne année) de Brandon Grötzinger et Wander Theunis, Pays-Bas, 2018, 9mn. Avec Tine Cartuyvels, George Tsachouridis, Freek Den Hartogh.

Le dernier jour de l’année, un interprète par téléphone reçoit un appel d’urgence inattendu.

 

Lundi 19 novembre / 20h / Cinéma Eldorado

Compétition Europe, programme 2 (durée 1h45)

1/ El escarabajo al final de la calle (Le scarabée au bout de la rue)

El escarabajo al final de la calle (Le scarabée au bout de la rue) de Joan Vives Lozano, Espagne, 2017, 19mn. Avec Juan Carme, Joan Gadea , Alfred Picó , Alexandra Lacaita.

Depuis que sa femme est décédée, Amadeo prend soin de son beau-père, invalide. Il mène une vie routinière et tranquille dans un petit village vers Valence, jusqu’au jour où Lolín, la fille de la poissonnière, a une prémonition : Amadeo n’a plus que 7 jours de vie…

 

2/ Mare Nostrum

Mare Nostrum de Rana Kazkav et Anas Khalaf, France / Syrie, 2017, 13mn24. Avec Ziad Bakri, Zayn Khalaf.

Sur un rivage de la Méditerranée, un père Syrien prend une terrible décision mettant la vie de sa fille en danger.

 

3/ Lâchez les chiens

Lâchez les chiens de Manue Fleytoux, France, 2017, 26mn. Avec Simon Boyle , Alice de Lencquesaing , Yoann Zimmer.

Anouck est une jeune fille résignée, déchirée entre deux amours, deux violences : celle de son homme, un « molosse » séduisant, et celle de son petit frère, un jeune chien fou. La nuit des 18 ans du gamin, le fragile triangle des personnages explose, la révolte d’Anouck est en marche.

4/ FIFO (First In First Out)

FIFO (First In First Out) de Jeremy Puffet et Sacha Ferbus, Belgique, 2018, 12mn47. Avec Martin Goosens, Laura van Maaren, Hugo Antoine.

Le first in first out (FIFO) est une technique de rayonnage dans les supermarchés. Stéphan doit placer les produits les plus frais derrière les plus avancés. Ceux bientôt périmés doivent être détruits. Stephan devra se confronter au regard de ceux qui pourraient encore en profiter.

 

5/ Tshweesh

Tshweesh de Serhal Feyrouz, Allemagne / Espagne / Liban, 2017, 25mn. Interprétation Petra Serhal.

La Coupe du monde de football débute aujourd’hui et les habitants de Beyrouth sont impatients de participer à l’événement tant attendu. Alors que la vie continue normalement dans une telle journée, le signal du premier match semble être perturbé par d’étranges ondes audio.

 

6/ Kenza des choux

Kenza des choux de Sofia Alaoui, France / Maroc, 2018, 14mn. Avec Adama Ndao, Robin Goldbronn, Hajar Koutaine, Saydi Al Alami.

Un petit groupe d’ados tente de tromper l’ennui à la fin du mois d’août dans la Cité des Choux. Un matin, Kenza, une fille de la bande, ne vient pas au rendez vous et ne répond plus au téléphone…

 

Mardi 20 novembre / 18h / Cinéma Eldorado

Compétition Europe, programme 3 (durée 1h30)

1/ J’mange froid

J’mange froid de Romain Laguna, France, 2017, 18mn. Avec Mathieu Parras, Kevin Bosidur, Manel Foulgoc.

Melan, jeune rappeur toulousain, vit au jour le jour. Il enchaîne les concerts dans les MJC de quartier, les parties de PS3, et les joints pour tenir. Quand sa soeur lui confie contre son gré la garde de sa petite nièce pour la soirée, Melan est perdu.

 

2/ Copa-Loca

Copa-Loca de Christos Massalas, Grèce, 2017, 14mn. Avec Elsa Lekakou, Jenny Hiloudaki, Pavlos Lordanopoulos.

Copa-Loca est une station balnéaire à l’abandon. Paulina est la reine de ce lieu. Les gens l’adorent et elle le leur rend bien.

 

3/ Skolstartssorg

Skolstartssorg (Le blues de la cour d’école) de Eriksson Maria, Suède, 2017, 17mn. Avec Douglas Steyner, Olle Frelin.

C’est le premier jour d’école pour John. Son frère a décidé de l’accompagner, mais voit cela davantage comme une mission à lui enseigner les réalités de la vie.

4/ Nachtschade

Nachtschade de Shady El-Hamus, Pays-Bas, 2017, 14mn. Avec Kubilay Sengul, Mustafa Duygulu.

Le petit Tarik aide son père, Elias, à faire passer des immigrés clandestins aux Pays-Bas. Lorsque survient un accident, Tarik gagne enfin la reconnaissance de son père, mais va payer le prix fort – la perte de l’innocence.

5/ Plankton

Plankton de Lindstrom Gustaf, Angleterre, 2018, animation, 5mn12.

Avec Plankton, nous avons un aperçu des idées et des aspirations qui flottent au bas de la chaîne alimentaire. Ne voulons-nous pas tous devenir quelque chose de grand un jour ?

 

6/ Find Fix Finish

Find Fix Finish de Sylvain Cruiziat et Mila Zhluktenko, Allemagne, 2017, documentaire expérimental, 20mn..

On connaît peu le travail des pilotes pratiquants les “assassinats ciblés” avec des drones militaires. Trois Américains ont accepté de témoigner en voix-off de leur expérience sur des images qu’ils auraient pu tourner eux-mêmes.

 

Mardi 20 novembre / 20h / Cinéma Eldorado

Compétition Europe, programme 4 (durée 1h37)

1/ Dunk

Dunk de Sophie Martin, France, 2018, 23mn. Avec Louise Malek, Ines Zahoré.

Jully, caractère bien trempé et leader de l’équipe de basket de sa ville, est frappée par le tragique accident de voiture de ses parents. Du jour au lendemain, elle est placée en foyer avec sa petite sœur Charlie. Le basket sera plus que jamais la clef de son adaptation qui semble pourtant impossible

 

2/ Kleptomami

Kleptomami de Pola Beck, Allemagne, 2017, 10mn. Avec Rosalie Thomass, Sebastian Schwarz, Monika Oschek.

Ras-le-bol d’être une mère parfaite. Lucy a besoin de se défouler un peu. Au centre commercial, un agent de sécurité la prend la main dans la poussette…Une réflexion sur le mythe moderne de la super-maman.

 

3/ Madre (Maman)

Madre (Maman) de Rodrigo Sorogoyen, Espagne, 2017, 18mn. Avec Marta Nieto, Blanca Apilánez, Álvaro Balas.

Une mère célibataire reçoit un appel de son fils de sept ans, qui est en vacances avec son ex-mari au Pays basque français. Au début, l’appel est normal, mais il devient vite un terrible cauchemar quand le garçon lui dit qu’il ne trouve plus son père.

 

4/ Abu adnan

Abu adnan de Sylvia Le Fanu, Danemark, 2017, 25mn. Avec Adam Brix, Mette Alvang, Salim Assi, Jihad Assi.

Sayid, un médecin syrien, vient d’obtenir son permis de séjour. Il commence sa vie dans la campagne danoise avec son fils Adnan. Mais en plus d’apprendre une nouvelle langue, il doit veiller à conserver le respect de son fils.

 

5/ Matria

Matria de Álvaro Gago Diaz, Espagne, 2017, 21mn. Avec Francisca Iglesias Bouzón .

Ramona vit avec son mari, avec qui elle ne parle presque plus. Elle travaille dans une conserverie sous la houlette d’une chef d’équipe tyrannique. Pour supporter cette vie difficile, Ramona se réfugie à corps perdu dans sa relation avec sa fille et sa petite-fille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *